Un puits dans son jardin comment le creuser ?

puits-jardin

Au regard du prix de l’eau mais aussi devant la sécheresse qui sévit de plus en plus un peu partout, il se peut que vous ayez envie de creuser un puits sur votre terrain ou près de votre jardin, ce, d’autant plus si vous disposer d’un terrain assez propice à la présence de sources…

Savoir poser du carrelage imitation parquet

Bien plus facile d’entretien qu’un vrai parquet et pour un rendu très classe aussi, le carrelage imitation parquet est très Read more

Savoir colmater une fuite sur un tuyau PVC

Au regard de la configuration de départ des assemblages de tuyaux PVC sont telles, que si une fuite apparaît, tuyau Read more

Voici tous les conseils en ce domaine…

Conception et utilisation d’un puits

Tout d’abord, un puits peut vous permettre d’arroser votre jardin, peut vous fournir l’eau pour le lavage de votre véhicule, tout comme il est encore possible d’utiliser l’eau d’un puits pour les chasses d’eau, machine à laver. La seule règle consiste à avoir un raccordement séparé d’avec les eaux usées, ceci pour éviter de souiller et contaminer l’eau de la ville.

Pour faire la vaisselle, il est nécessaire de savoir si l’eau de votre puits est saine.

Est-il possible de creuser un puits dans son jardin ?

Sur le plan légal, cela est possible, mais certaines règles sont à respecter, elles ont été mises en oeuvre en 2009.

Il faut donc déclarer son projet de construction d’un puits à la mairie concernée et ce, au moins un mois avant les débuts des travaux, une lettre recommandée ou en ligne si la mairie dispose d’un site internet assez complet.

Quand le puits est terminé, il convient de faire analyser l’eau de ce puits par un organisme de l’eau agréé pour cela.

Il faudra également envoyer à sa mairie les résultats de cette analyse. Un agent de la conformité de l’eau vérifie la conformité de l’ouvrage.

Autre obligation, celle d’installer un compteur sur le puits, car il ne faut pas dépasser la limite de 1000m3 en utilisation domestique. De toute façon, n’hésitez-pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour avoir tous ces éléments à votre connaissance.

Si le puits est supérieur à 10 mètres de profondeur, une déclaration d’enregistrement à la banque du sous-sol sera de rigueur.

Comment faire un puits ?

Lorsque l’emplacement du puits est bien déterminé, le plus souvent, c’est donc une tarière manuelle ou électrique qui va débuter à forer le puits. Une tarière manuelle est la solution la moins coûteuse, il convient de tourner l’outil qui s’enfonce dans le sol et qui sert à retirer la terre à chaque fois que l’outil est ressorti…

Bien sûr, si le diamètre du puits est assez large, la tarière enfoncée sera difficile à retirer, et pour faire ces étapes, mieux vaut être deux, et ne pas choisir un diamètre trop important.

Quand le trou est creusé et que l’eau apparaît, il faudra installer un tube en PVC, des systèmes de filtration et bien sûr, une pompe.

Les puisatiers traditionnels qui existent encore dans certains pays, creusent entièrement à la main et disposent d’un outil qui leur permet de monter et descendre dans le puits au fur et à mesure de son évolution, de même à sortir les rochers et gros cailloux qu’il faut parfois déloger en creusant.

Ensuite, à l’aide de demi-cercles en guise de moule, il coule du ciment pour bétonné le tour du puits et pour un puits ainsi plus propre et afin de protéger un peu plus la pompe qui peut s’enrayer et s’encrasser à cause de petits cailloux ….

Mais pour faire des économies d’eau et d’argent, un puits reste une excellente alternative.

Savoir poser du carrelage imitation parquet

Bien plus facile d’entretien qu’un vrai parquet et pour un rendu très classe aussi, le carrelage imitation parquet est très Read more

Peindre des moulures identiques aux murs ?

En plein renouvellement de votre décoration intérieure, c’est décidé, vous souhaitez inclure des moulures mur-plafond, mais vous ne savez-pas si Read more