Ravalement de façade : mode d’emploi

visu-ravalement-facade-emploi

Nécessaire pour garantir la longévité et la propreté d’une habitation, le ravalement de façade est imposé dans de nombreuses communes de France. En effet, les murs extérieurs sont constamment soumis aux agressions extérieures : intempéries, usures, pollution de l’air, etc. Tout ceci entraîne leur dégradation progressive : salissure, prolifération des mousses, fissures, etc. Cela donne un aspect dégradé à une maison. Grâce à un ravalement de façade réussi, vous lui donnerez une seconde jeunesse. Pour un résultat impeccable, le ravalement de façade doit se faire en plusieurs étapes.

Ravalement de façade : le diagnostic

Avant d’entamer les travaux, le ravalement de façade doit toujours commencer par un diagnostic. Ce bilan permet au façadier d’évaluer l’état des murs extérieurs, et donc de déterminer l’ampleur des travaux à effectuer. Il sera aussi question de déterminer les matériaux à utiliser.

Vous pouvez demander un devis en cliquant ici auprès d’un prestataire qui participera aux travaux de ravalement de votre façade. Lors du diagnostic, plusieurs opérations doivent être effectuées : vérification de l’aspect général des murs, test de porosité, test de dureté, etc.

Les travaux de nettoyage et de préparation de support

Une fois le diagnostic réalisé, les travaux peuvent enfin débuter. Habituellement, le ravalement de façade commence toujours par le décapage. Cette étape est nécessaire pour bien appréhender la dégradation du mur. En effet, les murs propres laissent plus apparaître les défauts de revêtement.

Selon le prestataire, plusieurs techniques de décapage peuvent être utilisées : ponçage, sablage, peeling, etc. Cependant, le nettoyage à pression et le nettoyage chimique restent les solutions les plus souvent envisagées. La deuxième solution est très efficace pour le nettoyage des murs fortement encrassés.

travaux ravalement de façade

Le traitement et la réparation de la façade

Après le décapage, le ravalement commence véritablement avec les travaux de traitement et de réparation. Le traitement consiste à débarrasser les murs des différents végétaux (mousses, champignons, etc.) et des moisissures. Pour ce faire, le façadier utilise un produit hydrofuge qui assèche les murs. Les travaux de réparation sont nécessaires si le mur présente des fissures ou des lézardes. Selon les cas de figure, ceux-ci peuvent être réparés avec un enduit compatible avec le matériau du bâti ou avec du mastic.

Les travaux de finition de la façade

Une fois les travaux de traitement et de réparation terminés, il ne reste plus que l’ultime étape : la finition. Afin de protéger durablement le mur contre les agressions extérieures, on applique plusieurs couches d’enduit. La première couche appelée gobetis est d’abord appliquée pour améliorer l’adhérence du mur. Ensuite, une deuxième couche appelée sous-enduit est appliquée pour aplanir la surface de la façade. Enfin, la troisième couche appelée enduit de finition est appliquée pour soigner l’esthétique des murs.

Selon les souhaits du propriétaire, il a le choix entre plusieurs types de finitions : l’enduit ribbé, lissé ou projeté. La peinture de finition fait aussi partie des finitions les plus appréciées des propriétaires. Après les travaux de ravalement, vos façades seront complètement remises en état et retrouveront leurs aspects d’origine.

Laisser un commentaire